Réseau des Talents de
de l'Outre Mer

Les Talents de l’Outre-Mer à la conquête de la planète rouge

Jun 28, 2017
Journal

Innovation

Colonisation de Mars

Les Talents de l’Outre-Mer à la conquête de la planète rouge

Alors que les ressources s’épuisent sur Terre, Elon Musk, le jeune et talentueux PDG de Space X, des voitures électriques Tesla, de l’Hyperloop (1) prépare la colonisation de Mars pour  2023.  Il a présenté son audacieux projet au 67e congrès international d'astronautique à Guadalajara, au Mexique en 2016. « La planète rouge présente toutes les caractéristiques nécessaires à l’établissement d’une civilisation autarcique » selon Elon Musk. Deux Talents de l’Outre-Mer réunionnais, l’ingénieur du son Nicolas Técher et l’avocate internationale Yola Minatchy, fascinés par le projet du visionnaire américain, se sont lancés à Los Angeles cette année à la découverte du rêve martien : « comment biosphériser la planète rouge ».  Si Elon Musk prévoit d’envoyer la capsule Red Dragon pour 2020 sur Mars, le premier vol habité est fixé à 2024. Les réservations étant ouvertes, la toujours téméraire présidente du Réseau des Talents de l’Outre-Mer, Yola, fan de la première heure de l’inventeur américain, n’a pas manqué de se porter volontaire ! En vue de la création d’une antenne du Réseau des Talents de l’Outre-Mer non plus international mais interplanétaire ? Ou s’engager, construire  non pas un « Monde » mais un « Mars meilleur Outre-Terre » ? Effectivement un slogan prend tout son sens : « le Réseau des Talents de l’Outre-Mer, des avant-gardistes au service de la société ultramarine.»                                                                                                

MJG   (1)

Avec L’hyperloop, Elon Musk travaille à relier Los Angeles à San Francisco par un train qui se déplacerait à la vitesse du son dans des tubes sous vide surélevés, et non plus sur des rails. Actuellement le trajet en voiture entre les deux villes dure environ 6 heures.