Grandes écoles et universités : les conseils de Syvia Payet

Sep 8, 2012
Formations

[[[img src="left" alt="jpg/logoNissan.jpg" align="" ]] # Comment commencer ? La première question doit bien sûr être : dans quels domaines souhaiteriez-vous travailler ? Il peut bien sûr y avoir plusieurs réponses à cette question, et peut-être découvrirez-vous dans votre école ou votre université d’autres domaines qui vous intéresseront. L’important, si vous n’avez pas un objectif précis, est de se fermer le moins de portes possibles et de viser des formations qui vous permettront, dans les premières années, d’aborder les domaines qui sont pour vous les plus importants. Cela va vous laisser le temps de faire votre choix, qui se peaufinera avec les stages, étapes incontournables de votre formation. Si vous avez une idée plus précise des entreprises où vous souhaiteriez être embauché, alors n’oubliez pas de vérifier les listes des partenariats que les écoles ont avec les entreprises. Cela représente une chance supplémentaire de vous faire connaître de l’entreprise, lors d’un stage par exemple. Une fois que vous avez fait la liste des écoles et universités qui correspondent le plus à votre choix de carrière, vous pouvez alors essayer de vous aider des classements existants dans votre choix. # Quelques classements Avant de se lancer dans la lecture des classements, il est important d’avoir conscience que ces classements ne sont pas absolus : le rang dépend des critères choisis (n’hésitez pas à lire la méthodologie employée quand elle est disponible). Attention, on ne peut comparer que ce qui est comparable ! Deux écoles ou universités qui n’offrent pas les mêmes formations peuvent être éloignées dans le classement suivant les critères choisis, et être pourtant les meilleures dans leurs domaines respectifs. C’est à vous de déterminer quels sont les critères les plus importants pour vous et de faire une comparaison plus poussée parmi les écoles ou universités qui vous intéressent. Le site de l’Etudiant fournit en particulier de nombreux détails sur les écoles de leur classement : il suffit de cliquer sur le nom pour avoir accès à plus de détails, tels que la performance de la recherche, le pourcentage de Français double-diplômés, les frais de scolarité et une idée du salaire de base à l’embauche. - Classement 2012 pour les grandes écoles scientifiques recrutant à bac + 2 : http://www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-ingenieur-apres-prepa.html - Classement 2012 pour les grandes écoles scientifiques recrutant après le bac : http://www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-ingenieur-apres-bac.html - Classement 2011-2012 pour les grandes écoles de commerce : http://www.letudiant.fr/palmares/classement-esc/classement-general-0001.html Les classements pour les écoles de commerce sont plus nombreux. Vous trouverez notamment le rang de l’école suivant d’autres palmarès en cliquant sur le nom de l’école dans le classement. Pour les universités, le choix est vaste. Vous pouvez trouver une liste des universités françaises par académie à l’adresse suivante : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20269/liste-des-universites-francaises.html Le classement des universités est encore plus difficile que celui des écoles car les universités ont plusieurs facultés/départements. Plusieurs classements existent dont le plus célèbre est sans doute celui de Shanghai ; voir par exemple : - http://fr.wikipedia.org/wiki/Palmar%C3%A8s_universitaires - http://www.timeshighereducation.co.uk/world-university-rankings/2011-2012/top-400.html - http://www.topuniversities.com/university-rankings/world-university-rankings/2010?page=1 Le positionnement des universités franciliennes dans le classement de Shanghai 2010 est résumé dans cet article : http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_323835/du-bon-usage-des-classements-universitaires-internationaux Très critiqués, ces classements utilisent des critères qui favorisent les universités anglo-saxonnes. Un rapport d’information à ce sujet est disponible sur le site du Sénat : http://www.senat.fr/rap/r07-442/r07-442.html Si vous souhaitez effectuer une partie de vos études à l’étranger ou trouver un stage dans une de ces prestigieuses universités, le mieux est de passer par l’intermédiaire de votre école, qui peut avoir des liens privilégiés avec certaines universités. Attention, s’il n’y a pas assez de places, les meilleurs candidats seront privilégiés. L’école peut exiger une note minimale aux examens de type TOEIC/TOEFL, voire une moyenne minimale ou une mention pour l’année précédente. # Derniers conseils Il ne faut donc pas s’endormir sur ses lauriers, ce qui serait particulièrement tentant en sortant de deux (voire trois) années de préparation intense pour le bac ou les concours. Le travail que l’on vous demandera sera moins intense et vous laissera du temps pour faire du sport, vous découvrir de nouvelles passions, … Mais il ne faut pas oublier que vos études seront sanctionnées par des notes et des mentions. Après l’obtention de votre diplôme, les recruteurs vont comparer les CV des différents candidats en tenant compte non seulement de l’école ou l’université, mais aussi des mentions (bien ou très bien) et des stages effectués (un séjour à l’étranger étant généralement apprécié). Mais le jeu en vaut la chandelle, et dans quelques années, quand vous repenserez à tout ce que vous avez fait pour avoir le job de vos rêves, vous vous direz sans doute : « Tout a commencé quand j’ai choisi d’intégrer …. »