COSME pour stimuler l'accès au crédit des petites entreprises

Feb 10, 2014
Europe

E&I : En bref, que signifie COSME ? Antonio Tajani : COSME est le nouveau programme de l'UE consacré aux PME, qui fournit 85 % de tous les nouveaux emplois au sein de l'UE. C'est un fait : les entrepreneurs ambitieux ont plus de difficulté en Europe que dans d'autres parties du monde, en particulier quand il s'agit d'obtenir un crédit. Par conséquent, COSME est avant tout un instrument de financement qui permettra d'améliorer l'accès au financement des PME et d´améliorer l'accès aux marchés à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE. Les fonds serviront également à créer un environnement favorable aux PME en encourageant une culture entrepreneuriale en Europe ainsi que le renforcement de la compétitivité durable des entreprises européennes. Le programme est établi pour fonctionner de 2014 à 2020, avec un budget de 2,3 milliards d´euros. E&I : Comment fonctionnera le soutien financier ? Antonio Tajani : COSME vise à faciliter l'accès des PME au financement. À cette fin, près d´1,4 milliards d´euros du budget de COSME est alloué à des prêts et des capitaux-risques en complément aux systèmes financiers au niveau national. En particulier, COSME fournira une facilité de garantie pour les prêts aux PME jusqu'à 150 000 €, et offrira un meilleur accès au capital-risque grâce à un financement en fonds propres, avec un accent particulier sur la phase d´expansion et de croissance des PME. L'attribution de ces fonds sera gérée par des intermédiaires financiers de renom, tels que les banques, les garanties mutuelles et les fonds de capital-risque. Les PME peuvent accéder à ces fonds par le biais d'un portail financier soutenu par l'UE. E&I : Que signifie COSME pour une PME en termes pratiques ? Antonio Tajani : COSME fonctionnera comme son prédécesseur, le Programme-cadre pour l'innovation et la compétitivité (CIP). Dans le cadre du CIP, des garanties de prêts ont été utilisées dans les cas où l'entrepreneur ou la petite entreprise ne disposaient pas des garanties suffisantes et que la banque n'avait pas fourni de prêt. Quatre-vingt-dix pour cent des bénéficiaires, dont environ 200 000 sont des PME à travers l'Europe, avaient 10 employés ou moins. C'est précisément la catégorie qui a le plus de difficultés à obtenir un prêt. Mais grâce au CIP, le montant moyen des prêts garantis était d'environ 65 000 €, et à la fin décembre 2012, les instruments financiers du CIP avait mobilisé près de 13 milliards d´euros en prêts et plus de 2,3 milliards d'euro en capital-risque. Le même genre de prestations sera réalisé sous COSME. E&I : Combien d'entreprises en profiteront ? Antonio Tajani : Il est prévu que d'ici 2020, environ 344 000 entreprises recevront des prêts adossés à des garanties COSME, la valeur des prêts atteignant 22 milliards d´euros. En outre, grâce aux investissements de COMSE dans des fonds de capital-risque en faveur des PME à croissance rapide, 560 entreprises recevront des investissements en capital-risque dont le volume global investi atteindra 4 milliards d´euros. E&I : Quel en sera l'impact économique ? Antonio Tajani : L'impact sera énorme. Nous prévoyons qu'un euro investi dans une garantie de prêt en faveur des PME mobilisera entre 20 et 30 euros de plus. Le ratio de capital-risque se situera entre quatre et six. Les instruments financiers devraient se traduire par une augmentation annuelle de 3,5 milliards d´euros en prêts supplémentaires et/ou investissements pour les entreprises européennes. Chaque année, on s'attend à ce que COSME contribue à une augmentation du PIB de l'UE d´1,1 milliard d´euros et aide 40 000 entreprises à la création ou à la sauvegarde de 30 000 emplois et au lancement de 1 200 nouvelles entreprises de produits, de services ou de procédés. E&I : Quelles sont les autres mesures de soutien prévues en faveur des PME dans le cadre de COSME ? Antonio Tajani : Le solde d´1 milliard d´euros du budget COSME servira à soutenir la plupart des programmes efficaces similaires déjà en place, y compris le cofinancement du Réseau des entreprises européennes, avec ses plus de 600 bureaux au sein de l'UE et ailleurs. COSME soutiendra également l'internationalisation des PME, Erasmus pour les jeunes entrepreneurs, l'éducation à l'entrepreneuriat, les bureaux d´assistance DPI et la réduction des charges administratives. Commission européenne DG Entreprise et Industrie Contact Plus d'informations disponibles en ligne à l'adresse: http://bit.ly/KT1Zwk