Réseau

Ensemble, osons pour l'Outre-Mer !

Les cahiers des Talents de l’Outre-Mer

Newsletter

Votre adresse email :

Le Mot de la Présidente du Réseau des Talents de l’Outre-Mer

Chers ultramarins, Chers compatriotes,

Le Réseau des Talents de l’Outre-Mer est né de la volonté d’oeuvrer au rayonnement des ultramarins, et au développement économique des Outre-Mer.

Sous l’égide du président d’honneur du C.A.S.O.D.O.M, Georges DORION, la mise en Réseau des 92 Talents de l’Outre-Mer d’aujourd’hui et ceux de demain, a plus précisément pour objectif :

- de tisser des liens d’entraide, de fraternité entre les Talents de l’Outre-Mer ayant reçus le prix "Jeunes Talents" ou "Talents confirmés" du C.A.S.O.D.O.M, toutes promotions confondues depuis 2005 ;

- d’entreprendre des actions de visibilité des talents de l’Outre-Mer mais aussi de promotion de la compétence ultramarine au sens large ;

- de tendre la main aux jeunes domiens en difficulté dans les départements d’Outre-Mer. Par exemple, en leur proposant des modèles de parcours des talents ; en leur offrant des conseils d’orientation, de formation par filière ; en leur présentant les métiers des talents, ainsi que l’accès à des offres d’emplois, de stages, de logements qui nous sont accessibles de nos milieux, etc...

- de lancer des pistes de réflexion sur l’Outre-Mer : à titre d’exemple, à propos des modes de développement économique de nos régions notamment avec l’aide de l’Union européenne, ou sur la problématique de la représentativité des ultramarins en France et dans les départements d’Outre-Mer.

Sans doute est-ce à nous, domiens, ensemble, véritablement solidaires, de faire évoluer nos sociétés avec les outils de notre siècle, en insufflant une nouvelle forme d’ambition et de solidarité en réseau aux ultramarins, en encourageant encore plus de jeunes domiens à se former dans les secteurs de pointe véritablement utiles au développement de nos terres natales, en apportant notre contribution au placement prioritaire des nôtres aux postes vacants dans notre entourage professionnel, et ce, afin de lutter contre des taux de chômage inédits des départements d’Outre-Mer, inégalés dans toute l’Union européenne.

D’autres liens, d’autres sociabilités, d’autres égalités sont certainement possible pour l’Outre-Mer de demain. Et ce, toujours dans le but de corriger des inégalités de fait et de tendre vers l’égalité des droits et des libertés au sein de notre Nation, la France.

En tout état de cause, par le biais d’Actions positives, le Réseau des Talents de l’outre-Mer n’a pour aspiration que d’apporter sa modeste contribution au nivellement par le haut de la société domienne, une société qui n’a aucune vocation à graviter ni au bas de l’échelle, ni à se complaire dans la victimisation.

Acteurs de notre propre développement, nous ne doutons pas que notre lutte pour l’égalité des droits et des libertés puisse être victorieuse à terme, et ce, bien que les défis auxquels nous soyons confrontés soient innombrables, ambitieux.

Dès lors, mobilisons au sein de notre Réseau apolitique toutes les bonnes volontés, appelons tous les partenariats dans une logique de complémentarité, sans rivalités. Nous ne serons jamais assez nombreux à investir nos compétences afin de servir la cause de l’Outre-Mer, des générations futures.

Ensemble, renversons des perspectives, déplaçons quelques lignes, devenons des agents du changement !

Rejoignez nous nombreux !

Avec mes sentiments bien dévoués à la cause de l’Outre-Mer,

Yola MINATCHY
Présidente du Réseau des Talents de l’Outre-Mer
Vice-présidente du C.A.S.O.D.O.M
yolaminatchy@talentsoutremer.fr
yolaminatchy@gmail.com


L’édito de Georges Dorion, Président d’honneur du Réseau des Talents de l’Outre-Mer

Voici enfin créée l’association qui constitue le réseau ayant la vocation de regrouper les « Talents de l’Outre-mer » que le CASODOM distingue depuis 2005.

C’est l’heureuse conséquence de l’initiative qui avait été prise d’organiser l’attribution de diplômes assortis de prix, en faisant en sorte que cette entreprise soit en rapport avec notre mission essentielle qui est de mener toute action favorisant la qualité de la vie et de l’insertion des originaires des DOM en Métropole. Quoi de mieux que de rechercher par là le moyen de les inciter, chacun dans sa catégorie, à se situer le plus haut possible dans l’échelle sociale.

Ainsi des diplômes sont attribués tous les deux ans. Ils ont un double objectif :
- Reconnaître la valeur de quelques uns de ceux des nôtres qui ont su vaincre les obstacles et se faire une place valorisante et sécurisante dans la société Hexagonale ;
- Produire l’effet d’entraînement pouvant amener le plus grand nombre à suivre l’exemple.

S’agissant du deuxième objectif, qui dépasse la personne du récipiendaire, il restait à transformer l’essai. Son plein effet ne peut en effet être obtenu que s’il y a une suite , et que si, ensemble, les diplômés font l’effort de communication et de persuasion nécessaire pour induire un processus cumulatif bienfaisant. D’où l’idée du réseau, qui chemine depuis bien longtemps sans avoir pu aboutir jusqu’à maintenant.

La mission naturelle qui lui revient, c’est d’abord de prolonger l’objectif de base ; c’est à dire, en le maintenant vivant dans la durée, propager le goût de la réussite parmi les nôtres, Mais au surplus, l’union faisant la force, le réseau se trouvera naturellement à même de nourrir des ambitions dépassant la préoccupation altruiste initiale, en étant en mesure de faire bénéficier de la solidarité ainsi créée aussi bien ceux qui aspirent à y entrer que ceux qui y sont déjà.

Fonctionnant comme un ensemble de lignes connectées entre elles, il générera des potentialités décuplées par la seule force de la solidarité mécaniquement créée. Un réseau fonctionnant comme tous les réseaux en somme, mais caractérisé pour ce qui le concerne par une finalité éminemment estimable.

L’association incarnant cette ambition aura, bien entendu, l’autonomie que lui apporte son statut ; de plus le lien naturel privilégié qui s’instaurera avec la maison-mère ne pourra lui valoir que des atouts supplémentaires justifiés par son appartenance à un même projet. Là aussi devrait se forger une autre solidarité apportant de nouvelles chances d’efficacité.

La motivation dont fait preuve l’équipe qui a fondé l’association RTOM, avec à sa tête Maître Yola Minatchy, Talent de l’Outre-mer de la première heure, me paraît être un gage de sa réussite. Seule légitime pour prolonger l’action que mène le CASODOM depuis 2005, cette association a un travail exaltant à accomplir. La notoriété qu’elle aura acquise apportera un triple bienfait : donner une dimension nouvelle aux futures attributions de diplômes, plus fondamentalement promouvoir l’esprit de réussite chez les nôtres, créer enfin entre les membres de la famille un lien de solidarité et d’entraide dont la puissance sera à la mesure de celle de ses composantes.

Nous pouvons être confiants dans la pertinence de son action.

Georges DORION
Président d’honneur du Réseau des Talents de l’Outre-Mer
Président d’honneur du C.A.S.O.D.O.M
georgesdorion@talentsoutremer.fr


Le bureau du réseau des talents de l’outre-mer

Yola MINATCHY, Présidente (Réunion)

Laurella RINCON, Vice-présidente (Guadeloupe)

Bruno SAINTE-ROSE, Vice-président (Martinique)

Pascal SIMON, Vice-président (Guyane)

Charlie MAMIE, Vice-président (Guadeloupe) & Directeur en charge de l’incitation à la création d’entreprise.

Ryaz DAOUD ALADINE, Secrétaire général (Réunion)

Yohann CORVIS, Trésorier (Guadeloupe)

Sylvia PAYET : Directrice en charge de l’orientation des jeunes (Réunion)

Sandrine BERTÉ, Directrice en charge de l’événementiel (Martinique)

Sandrine JOSEPH, Directrice en charge de la communication (Martinique)

Isabelle OTHILLY, Déléguée en charge de l’antenne du réseau en Amérique du Sud (Guyane)

Alexandre GELBRAS, Délégué en charge de l’antenne du réseau en Asie (Martinique)

Samuel GALBOIS, Délégué en charge de l’antenne du réseau au Moyen-Orient (Réunion)

Aurore FEN-CHONG, Déléguée en charge de l’antenne du réseau en Europe, à Genève (Réunion)

Olivia GRONDIN (avec Yola MINATCHY), Déléguée en charge de la Défense des intérêts européens de l’Outre-Mer à Bruxelles

Maryaline COFFRE en charge de l’antenne de notre Réseau à New-York -USA (Martinique)

Frédéric VERDOL en charge de l’antenne de notre Réseau à Washington DC-USA (Guadeloupe)

contact@talentsoutremer.fr